Le Lien

N° 178 Juillet 1991

Nous sommes responsables de ceux qui nous entourent

Par Juan Carlos Ortiz

Dieu a sauvé chacun de nous pour étendre son royaume là où il nous a placés, dans le cadre de vie qui est le nôtre. Nous sommes responsables de ceux qui nous entourent. Dieu désire que nous les touchions, que nous leur montrions son amour. Il désire les aimer au travers de nous. C’est ainsi que son royaume s’étend.
 
Cherchez d’abord le royaume
Dieu nous éparpille partout pour que nous puissions être le sel de la terre et la lumière du monde. Chacun est appelé à briller là où Dieu l’a placé. C’est ainsi que le royaume envahit les structures de la société, comme le levain qui se répand dans la pâte tout entière.

Jésus a dit:
"Cherchez d’abord le royaume." Ainsi, la première priorité de notre vie doit être le royaume. Chacun d’entre nous se trouve à la place que Dieu lui a destinée pour l’extension de son royaume.

Cela veut dire qu’il est très important quand nous déménageons de demander à Dieu où il nous veut. Nous ne devrions pas déménager simplement pour notre convenance, mais parce que Dieu nous veut comme représentants dans un endroit nouveau. "Eh bien, j’ai changé de travail parce que…" disons-nous.

Mais ce n’est pas juste. Nous changeons d’emploi parce que Dieu nous déplace d’un emploi à un autre, parce qu’il a besoin d’un missionnaire dans notre nouveau cadre de travail.

Si vous êtes à l’université, vous y êtes avant tout pour répandre le royaume de Dieu. Si vous ne savez pas prêcher, vous pouvez quand même y être un flambeau. Vous pouvez aimer les gens, pour qu’ils voient que Christ est vivant aujourd’hui.

Supposons que vous travaillez chez Renault. "Eh bien, je travaille là parce que les salaires sont meilleurs et qu’il y a pas mal d’avantages à côté" me direz-vous. Non, vous êtes chez Renault parce que Dieu a besoin d’un missionnaire dans ce cadre-là. Simplement, il se sert de Renault pour pourvoir à vos besoins sur le champ de mission.

Si vous avez deux vies – une vie privée et une vie religieuse – vous pouvez travailler en un endroit donné pour de multiples raisons. Mais quand vous ne vivez qu’une vie, Dieu est impliqué dans tout ce que vous faites, et où que vous vous trouviez, vous êtes responsable envers ceux qui font partie de votre cadre de vie.
 
Qu’en est-il de: votre famille? votre parenté? vos amis? vos voisins?
Tout d’abord, nous avons une responsabilité envers notre propre famille. Le pasteur n’en est pas responsable; il n’est là que comme aide et conseiller. Les responsables c’est nous. Les maris sont responsables de leur femme et de leurs enfants.

"Mais je suis veuve".Alors c’est vous la responsable. S’il n’y a pas de mari, vous avez ce rôle de responsable.

"Nous sommes orphelins, et je suis le seul à être sauvé." Alors vous êtes responsable de vos frères et sœurs.

Quel que soit le foyer dans lequel vous êtes, vous êtes responsable. Dieu vous a placé dans cette famille pour y exercer ce rôle de chef.

Par "chef" je n’entends pas la personne qui donne des ordres. Je suis en train de parler de la nécessité d’être la lumière spirituelle de la maisonnée, son conducteur spirituel. Si vous habitez dans une résidence universitaire et que vous êtes le seul converti, vous êtes responsable des étudiants qui partagent votre vie.

Dans chaque maison où il y a une personne qui connaît le Seigneur, celle-ci est responsable. Elle est la lumière de cette maison, elle en est le prêtre. Et Dieu nous demandera à chacun: "Qu’as-tu fait là où je t’ai placé?"

Deuxièmement, après notre famille proche, nous sommes responsables envers notre parenté: oncles, tantes, cousins…

Troisièmement, vous avez une responsabilité à l’égard de vos amis. Et non seulement vos amis proches, mais aussi votre mécanicien ou votre dentiste. Si Dieu vous a sauvé, c’est parce qu’il désire aussi pouvoir atteindre au travers de vous tous ces gens qui font partie du tissu de votre vie. S’il ne peut les toucher par vous, par qui les touchera-t-il?
Quatrièmement, vous avez une responsabilité à l’égard de vos voisins. Vous êtes le prêtre de votre voisinage.

"Moi?"

Oui, vous êtes le pasteur de ce voisinage. L’église instituée divise le monde en provinces, les provinces en diocèses, les diocèses en paroisses et les paroisses en maisons.
 
Tout chrétien a une paroisse
Votre immeuble est votre paroisse. Vous êtes responsable de cet immeuble. Est-ce que vous vous imaginez que Dieu va envoyer un ange pour évangéliser votre immeuble?

Vous êtes le pasteur de votre petite paroisse, et le pasteur en titre est votre conseiller. Il est là pour vous donner confiance et pour vous aider à vous acquitter de votre responsabilité en guidant vos pas.

Mais c’est vous le responsable.

Vous avez également la responsabilité envers vos collègues de travail. Vous êtes un prêtre pour tous ceux qui travaillent autour de vous chaque jour. Ils font partie de la structure que Dieu désire éclairer par votre moyen.
 
Concept ou VlE?
Mais avant que vous ne commenciez, je désire marquer une très nette
distinction entre le concept et la vie.

Si pour vous la responsabilité d’être prêtre de votre paroisse n’est qu’un concept, vous allez soit en être écrasé, soit vous précipiter pour essayer de convertir chacun à force de prédication. La lettre tue. Si votre responsabilité n’est pour vous qu’un concept, cela vous tuera – ou vous tuerez ceux auprès desquels vous témoignerez parce que vous allez les dégoûter!
 
Construire des relations
Avant de pouvoir gagner des personnes au Seigneur, il nous faut construire des relations. Bien souvent, celles-ci ont été brisées, et il faut donc les réparer. Quand il y a un anniversaire, je fais un petit cadeau ou j’offre une plante à mon voisin et je commence ainsi à construire une amitié. Je saisis chaque occasion qui m’est donnée pour gagner l’amitié des gens. Alors l’évangile pourra être communiqué tout à fait spontanément par des relations.


Stacks Image 336
2017 © Shekina, Tous droits réservés