Le Lien

N° 173 Avril 1990

Appel aux groupes de prière francophones

Par Jean-Pierre Besse

Un temps historique
Tout le monde en convient: nous vivons une "période historique"! Tout le monde a été surpris, y compris les chefs d’État eux-mêmes, par les rapides changements politiques intervenus en Europe de l’Est. Changements qui n’ont été ni programmés ni orchestrés par quelque leader, même si Monsieur Gorbatchev a été un peu comme Cyrus pour enclencher un processus de libéralisation. Ce changement brusque et non planifié, qui ébranle un des blocs idéologiques les plus puissants, nous montre à l’évidence que quelque chose "s’est passé" dans les lieux célestes "au niveau des principautés et des dominations" (Éph. 1:21; 3:10, 6:12; Col. 2:15).

C’est un peu comme "un coup d’État de Dieu" et nous sommes en droit de penser que la prière des chrétiens en foule depuis des dizaines d’années y a joué un rôle décisif. '
Le combat et l’attente ont été longs, mais le dénouement rapide il en sera de même, en beaucoup plus contrasté encore, lors de l’avènement du Seigneur après de longs siècles d’espérance dans la prière. Ceci doit nous encourager à persévérer dans un combat spirituel toujours plus précis et insistant. Le Seigneur règne!

Ceci dit, rien n’est résolu! Même si nous nous réjouissons de voir une certaine démocratisation à l’Est, nous ne voyons pas de réel retour à Dieu des dirigeants ni même des peuples,
tant à l’ouest qu’à l’est (du moins en Europe) et l’on peut craindre que l’idolâtrie et l’écart entre pays riches et pauvres continuent de s’accroître, côtoyant les pouvoirs occultes du racisme, des barons de la drogue et autres magnats de la finance.

Une occasion à ne pas manquer

Permettez-moi de partager ici quelques pensées concernant cette dernière décade du Xx
e siècle. J’ai la conviction que nous sommes entrés dans un temps extrêmement favorable à l’annonce de l’Évangile vécu, et ceci sur toute la planète, et même en Europe. Mais pour un temps probablement assez limité! Entre la destructuration actuelle du monde communiste et le vide spirituel du monde occidental qui finit par inquiéter beaucoup de responsables, se crée une zone de désarroi pour l’immense majorité des gens. Qui remplira ce vide? Il n’y a que deux possibilités: ou bien le Dieu vivant de Jésus-Christ, ou bien les puissances du monde antichristique.

Le Seigneur donne une chance à nos peuples de revenir à Lui et, ce qui est encore plus certain, Il donne une chance aux chrétiens de faire connaître le Règne de Dieu avec audace et humilité. Il nous faut prier ardemment que le Seigneur veuille bien accorder à nous et au monde autour de nous, une visitation sans précédent du Saint-Esprit, avant la grande et brève oppression séductrice qui doit précéder la venue du Seigneur.

Il est réjouissant que beaucoup d’églises veuillent faire de ces années une décennie d’évangélisation mondiale. Mais tout cela ne pourrait rester que vœux pieux. Nous qui nous voulons "évangéliques" ou "bibliques" – et cela quelle que soit notre dénomination – nous devons absolument sortir de nos cercles privés. Faisons connaître
publiquement la pensée de Dieu, ou plus exactement sa Parole agissante dans les rouages du monde, dans les carrefours de décision, sur les places et dans les médias. Parler et vivre en donnant l’exemple de communautés saintes et pleines de l’amour de Jésus. Disant cela, je ne préconise pas de sombrer dans l’agitation fébrile, mais de faire connaître et de partager dans notre génération les richesses accumulées depuis tant d’années dans nos murs; elles nous ont été données pour être aussitôt dépensées. Le message biblique est incomparable! (Ps. 113:5-9). Les possibilités de reconstruction de la personne et de la société qu’Il nous révèle sont sans concurrence! Dieu seul est UN, seul Il est éternel! Seul Il s’incarne, seul Il sauve et seul Il régénère!
 
Les défis à relever
Comprenons bien ce qui est en train de se passer: les grands blocs idéologiques traditionnels sont en train de s’écrouler! À moins d’une improbable reprise en main d’un communisme pur et dur, un certain consensus (encore fragile et gentil) est en train de s’installer. Actuellement un seul bloc semble résister à tout ce qui se passe:
l’islam. Il est vrai que l’islam est très divers, mais il constitue quand même une entité politico-religieuse certaine. Il est la "puissance" à laquelle nous allons être confrontés en priorité ces prochaines années, avec son évolution à tendance intégriste et expansionniste. Il est actuellement le pouvoir le plus résistant à l’Évangile et le plus offensif pour s’imposer en dehors de ses terroirs traditionnels. Que cela ne nous pousse ni à une haine quelconque des musulmans, ni à la tentation de les voir comme des forteresses imprenables pour le Seigneur; au contraire, aimons-les assez pour leur manifester une amitié virile et pour combattre, avec une assurance tranquille, toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu en Jésus (ne confondons pas les hommes et les pouvoirs qui les tiennent captifs). Notre Seigneur n’est pas enfermé dans quelque tombeau célèbre. Il est vivant! Il nous envoie avec sa force agissante par l’Esprit-Saint! De plus, le refus qu’opposent beaucoup de musulmans à la décadence de nos mœurs, devrait nous stimuler fortement, nous chrétiens, à reprendre le chemin de la sainteté, celle qui a son origine dans la grâce.

Il est hasardeux de dire maintenant si ce pouvoir de l’islam s’imposera mondialement comme le pouvoir de l’antichrist ("qui nie le Père et le Fils" 1 Jean 2:22) ou bien s’il tombera subitement comme tombe le marxisme actuellement, libérant des peuples entiers pour l’Évangile. D’autre part, soyons attentifs: la séduction antichrétienne réside peut-être plus subtilement et plus sûrement dans
l’humanisme athée ou de plus en plus mystique de nos pays occidentaux! L’Europe et l’Amérique (avec le Japon) semblent actuellement triompher sur toute la ligne dans leur idéologie matérialiste et démocratique, mais de plus en plus imprégnée de "Nouvel Âge"! Aujourd’hui les Européens de l’ouest sont très tentés d’absolutiser leur succès par rapport au bloc de l’Est ("voyez, nous avions raison, les autres s’alignent sur nous…"). Qui sera l’inspirateur de cette Europe élargie? Le panthéisme de l’Orient et une pseudo-science? Une "Église" redevenue autoritaire et impériale?… ou l’Évangile de Jésus-Christ?

Préparons-nous en tout cas avec courage à ceci: ceux qui reconnaissent la totale inspiration de la Bible et sa valeur normative unique risquent bien, dans un avenir assez proche, d’attirer des persécutions. Ils seront considérés comme réfractaires, avec les Juifs, à l’émergence de la "conscience cosmique" du New Age.
 
La réponse à donner
C’est l’annonce du Royaume de Dieu. Certes, le Père de notre Seigneur Jésus ne permettra pas que ses enfants triomphent au sens politique du terme. À cet égard, il nous faut refuser les tentations "intégristes" et sectaires, qu’elles soient catholiques ou protestantes, fondamentalistes ou multitudinistes. L’important est de retrouver une authentique autorité spirituelle au sein des peuples (ce qui est bien différent d’un pouvoir). Jésus nous l’a dit: "Vous êtes le sel de la terre" qui inspire et oriente les sociétés lorsqu’il ne perd pas sa saveur. Cette qualité, nous ne la tenons pas de notre savoir-faire, mais de notre union permanente au Père.

Alors gardons, entre tous nos groupes et cellules, l’Unité de l’Esprit en obéissant à
toute la Parole de Dieu et rien qu’elle. Une occasion magnifique nous est donnée de sortir de nos replis apeurés et confortables pour nous porter vers tous les affamés et assoiffés de notre époque, vers tous les mal-aimés (qui me semble une bonne définition du pauvre) et aussi pour oser être la voix de Dieu auprès des autorités. Dans ce but, demandons à être constamment remplis de l’Esprit, soumis à ses directives, équipés de ses dons, unis en un front commun. Nos pays francophones ont été dominés par le "culte" de la Raison qui a étouffé l’esprit, le nôtre; mais l’Esprit de Dieu, Lui, souffle toujours pour renverser les dominations et préparer le Règne du Seigneur de Vérité: Jésus, le Messie de Dieu, le Fils de l’homme.


Stacks Image 336
2017 © Shekina, Tous droits réservés