Le Lien

N° 279 Octobre 2016

La sagesse vaut mieux que l'argent

Par Manuel Rapold

Les 2 études de ce numéro sont tirées d'un ouvrage à paraître qui parle de la pauvreté et comment la combattre par une mentalité transformée.

Est-ce que je rêve de recevoir beaucoup d'argent ? Est-ce que je crois que cela me rendrait riche ?

L'histoire de Salomon Salomon est le personnage le plus riche de la Bible. Loin de s'enrichir au détriment de ses compatriotes, il a conduit toute la nation d'Israël dans la prospérité. Sous son règne, Israël a connu une époque de stabilité et d'abondance sans précédent. Nous pouvons donc nous attendre à trouver dans sa vie des leçons importantes concernant la richesse. Comment est-il parvenu à cette richesse extraordinaire? La réponse biblique est surprenante : il y est parvenu sans la rechercher.
Salomon était l'un des fils du roi David; celui que son père avait désigné comme successeur. Il était jeune au jour de monter sur le trône et bien conscient que ce n'était pas par ses propres mérites ! L'une des premières choses qu'il fit après avoir pris ses fonctions fut d'apporter des sacrifices à l'Éternel. La nuit suivante, l'Éternel lui apparut en songe et lui dit : « Demande-moi ce que tu veux ». Conscient du défi que représentait le fait d'être un chef d'État, Salomon a demandé la sagesse afin d'exercer son mandat avec justice.
L'Éternel a pris plaisir à la demande de Salomon. Voici sa réponse:
«Puisque c'est cela que tu demandes, puisque tu ne réclames pour toi ni une longue vie, ni les richesses, ni la mort de tes ennemis, mais que tu demandes de l'intelligence pour exercer la justice, je vais agir conformément à ta parole. Je vais te donner un cœur si sage et si intelligent qu'il n'y a eu avant toi et qu'on ne verra jamais personne de pareil à toi. Je te donnerai en outre ce que tu n'as pas demandé : des richesses et de la gloire en si grande quantité qu'il n'y aura pendant toute ta vie aucun roi qui soit ton égal. Et si tu marches dans mes voies en respectant mes prescriptions et mes commandements, comme l'a fait ton père David, je te donnerai une longue vie.» (1 Rois 3.11-14)
Salomon est devenu légendaire pour sa sagesse. Des rois lointains envoyaient des délégations pour bénéficier de sa sagesse, laquelle s'est exprimée dans les 3000 proverbes («paraboles») qu'il a formulés ainsi que dans les 1 005 chants qu'il a composés (1 Rois 4,32-34). Il est également devenu légendaire pour sa grande richesse. Et comme il observa la Loi, il eut en plus une longue vie.

La sagesse vient avant l'argent Le livre biblique des Proverbes transcrit une partie de la sagesse de Salomon. Ce livre décrit les vertus et les bénéfices de la sagesse. Son message est fortement imprégné de l'expérience marquante que Salomon a vécue avec Dieu. Il est évident que le roi n'a jamais regretté le choix qu'il avait fait lors de cette rencontre décisive au début de son règne. Si la même question lui était posée à l'âge mûr, il ne donnerait pas une autre réponse. Au contraire, il recommande à tous de faire le même choix que lui:
Heureux l'homme qui a trouvé la sagesse et l'homme qui possède l'intelligence! En effet, le bénéfice qu'elle procure est préférable à celui de l'argent et le profit qu'on en tire vaut mieux que l'or. Elle est plus précieuse que les perles. Elle a plus de valeur que tout ce que tu pourrais désirer. Une longue vie est dans sa main droite et dans sa gauche se trouvent la richesse et la gloire. (Proverbes 3.13-16).
En résumé, Salomon considère que la richesse et une longue vie sont des « effets secondaires » ou des « bénéfices collatéraux » de la sagesse. C'est son expérience
personnelle et il est persuadé que c'est aussi un principe universel. Essayons de mieux comprendre..

L'argent rend-il riche ?
Nous connaissons tous des gens qui mènent une belle carrière et généralement, ces gens ont un revenu appréciable. Entre le revenu et les responsabilités professionnelles, lequel est à l'origine de l'autre? Qui est la poule et qui est l'œuf ?
Prenons l'exemple d'un professeur d'université. Il conduit peut-être une belle voiture et habite dans une grande maison. Mais qu'est-ce qui fait sa richesse? En réalité, ce sont ses connaissances, ses capacités de recherche et d'enseignement qui font sa richesse. Son aisance matérielle est simplement l'honoraire pour les services qu'il rend à la société. Prenons un autre exemple, celui d'un médecin: sa richesse est due à ses capacités de diagnostiquer et de soigner les malades. Dans le langage biblique, les connaissances du professeur et les compétences du médecin sont des formes différentes d'une même chose : la sagesse. Mais cette compréhension s'applique aussi à la situation de l'ouvrier, du travailleur agricole ou de la femme de ménage qui ont souvent un salaire à peine suffisant. Pour aller plus loin et améliorer leur situation, le chemin le plus prometteur n'est probablement pas de travailler encore plus, mais de chercher à augmenter leurs compétences.

L'erreur du chat
Lorsque j'étais un jeune garçon, nous observions un jour un chat qui chassait les papillons. Avec mes frères et sœurs, nous observions son manège et nous avions déjà
compassion du pauvre papillon qui allait se faire déchirer. Or les griffes de l'animal passaient toujours à côté de sa cible. Finalement, nous avons compris pourquoi : le chat cherchait à attraper l'ombre du papillon sur le sol!
Le problème de notre chat était évident : il se trompait de cible ou d'objectif. Il n'avait aucune chance d'arriver à ses fins. Appliquons cette image à notre sujet: je propose que le papillon représente la sagesse, et la richesse l'ombre du papillon.
Quand nous courons après le succès matériel, nous commettons la même erreur que le chat de mon enfance. Nous poursuivons un reflet et ce faisant, nous manquons l'original, c'est-à-dire la véritable richesse. Si nous avons comme ambition dans la vie d'accumuler beaucoup d'argent, nous nous trompons de cible. Être riche, c'est avoir une contribution qui sera honorée par les autres. Qui dit honneur dit aussi honoraire, donc argent. L'argent est l'instrument que nous avons créé pour représenter, mesurer et transporter la richesse. Dieu désire que nous cherchions la vraie richesse, celle qui nous rend capables de donner quelque chose aux autres qui sera valorisé et apprécié ; cette richesse, c'est la sagesse !

Chercher d'abord la sagesse
Si nous voulons nous inspirer de Salomon, alors la sagesse doit devenir notre première poursuite. Mais qu'est-ce que la sagesse? Dans sa situation, la sagesse était la faculté de gouverner et de rendre la justice. Elle incluait aussi la capacité de formuler des principes et de les exprimer par la poésie. Il est dit aussi de Salomon qu'il a «parlé des végétaux, depuis le cèdre du Liban jusqu'à l'hysope qui rampe sur la muraille. Il a aussi parlé des quadrupèdes, des oiseaux, des reptiles et des poissons » (1 Rois 5.13) Ici, la sagesse prend la forme d'observation et de description scientifique. La notion biblique de sagesse inclut en effet le savoir-faire, tout le domaine de la créativité ainsi que le savoir-vivre, à savoir, l'attention qu'on prête à autrui.

L'Esprit de sagesse
La sagesse a aussi une dimension spirituelle. « Le commencement de la sagesse, c'est la crainte de l'Éternel » (Proverbes 9.10). Cela aussi décrit l'expérience de Salomon: sa sagesse ne venait pas seulement du
fait qu'il était doué et qu'il avait beaucoup réfléchi, mais d'une rencontre avec Dieu, qui est lui-même la source de la sagesse.
Dans le livre des Proverbes, la sagesse est personnifiée. Elle déclare: «L'Éternel me possédait au commencement de son activité, avant ses œuvres les plus anciennes. J'ai été établie depuis l'éternité, dès le début, avant même que la terre existe.» (Proverbes 8.22-23) et
« C'est par la Sagesse que l'Éternel a fondé la terre.» (Proverbes 3.19)
Si nous désirons chercher la sagesse, nous devrions donc avant tout être connectés à Celui qui en est la source. C'est cette connexion qui rendra véritablement féconds une bonne formation technique ou académique et tous les autres moyens humains de développer ses dons et ses compétences. Car il y a une dimension de la sagesse qui va au-delà des forces humaines. La Bible parle de « l'Esprit de sagesse.» Il est dit par exemple de Josué qu'il
« était rempli de l'Esprit de sagesse car Moïse avait posé ses mains sur lui. » (Deutéronome 34.9) Au sujet de Daniel, les Babyloniens reconnaissaient que sa sagesse avait une origine surnaturelle : « Un homme qui a en lui l'esprit des dieux saints. » (Daniel 5.14) Une sagesse surnaturelle fut également donnée à Betsaleel pour la construction du tabernacle au désert, dans ce cas-là: du génie artisanal, traduit aussi par « savoir-faire» et « habileté» (Exode 31.3).

Je suis riche ! – car l'Esprit de sagesse habite en moi !
De toutes les personnes de la Bible, c'est Jésus qui a démontré le plus cette sagesse surnaturelle. Il a été prophétisé à son sujet : « L'Esprit de l'Eternel reposera sur lui : Esprit de sagesse et de discernement... » (Esaïe 11.2) Une telle manifestation de la sagesse et de discernement... » (Esaïe 11.2) Une telle manifestation de la sagesse est-elle limitée à Jésus, à quelques prophètes et autres êtres d'exception ? Non, car l'apôtre Paul le demandait aussi pour les croyants d'Ephèse: «Je prie que le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation » (Ephésiens 1.17). Ce qui était possible pour les chrétiens d'Ephèse l'est aussi pour nous, car l'Esprit de sagesse n'est nul autre que le Saint-Esprit qui vient habiter en tous ceux qui croient en Jésus (Jean 14.16-18). Il nous permet en premier lieu de connaître Dieu personnellement. Ensuite, une fois que nous sommes connectés à la source de toute sagesse, nous pouvons la demander et la recevoir pour tous les domaines de la vie. Comme dit l'apôtre Jacques: «Si l'un de vous manque de sagesse, qu'il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans faire de reproche, et elle lui sera donnée.» (Jacques 1.5)

Ma nouvelle mentalité
Je choisis de chercher la sagesse avant la richesse. Je crois que la source de ma sagesse est en Dieu, par le Saint-Esprit qui habite en moi. Je vais chercher Dieu d'abord et Il me donnera l'accès à toute la sagesse qui m'est nécessaire. Je vais continuellement demander et recevoir cette sagesse d'en haut pour tous les domaines de ma vie.

Questions à réfléchir :
Est-ce que j'ai poursuivi l'ombre ou le papillon ?
Est-ce que je crois que d'avoir de la sagesse ou non change ma vie ?
Est-ce que je poursuis la sagesse ?
Est-ce que je la demande à Dieu ?

Passages bibliques à méditer

Proverbes 3.13-21 ; Proverbes 8.15-21; Deutéronome 34.9; Daniel 5.14; Esaïe 11.2; Exode 31.3 et 35.31 ; Ephésiens 1.17 et Colossiens 3.16;Jaques 1.5, 3.17 et 4.2


Stacks Image 336
2017 © Shekina, Tous droits réservés