Le Lien

N° 218 Juillet 2001

La prière qui transforme une nation A

Par John Mulinde, Ouganda

Note: La suite de cette article est parue dans le numéro 219

Dieu ne cherche pas seulement des chrétiens qui prient, mais Il cherche des sentinelles de prière. Ces sentinelles sont des hommes qui prient sans cesse. Ceci n’est pas réalisable par notre propre force, mais seulement par l’Esprit de Dieu.

Dans un service de sentinelles de prière, il faut entrer peu à peu. On a besoin de temps pour recevoir une compréhension suffisante... et pour y pénétrer pas à pas. On peut dire beaucoup de choses sur la prière, mais le Saint-Esprit est le seul qui peut réellement nous l’enseigner. Et nous n’apprendrons la prière que si nous passons du temps sur nos genoux devant la face de Dieu. Il n’y a pas d’autre alternative.

Le parvis
Notre prière commence dans le parvis du temple. D’abord, nous prions avec notre raison et nous nous répétons souvent. Nos pensées vagabondent dans toutes les directions et nous sommes distraits par les problèmes, les situations et les confrontations de notre quotidien. Dieu nous dit: "Entrez dans ses portes avec reconnaissance, dans ses parvis avec la louange" (Ps. 100 : 4).

Lorsque nous persévérons dans la prière, nous avons souvent l’impression de ne rien faire d’effectif et de perdre notre temps. Parfois nous prions en langues et nous avons une sensation bizarre; et le diable essaye de nous faire taire. Ici, dans le parvis, nos pensées tournent encore beaucoup autour de nos difficultés, nos intentions et nos soucis quotidiens. Nous devons tenir notre attention fixée sur le Seigneur. Dans le parvis nous ne sommes pas coupés du monde environnant et ce monde nous est encore très présent. Comme les forces démoniaques ont accès dans le parvis, c’est un lieu de distraction. Peu avant une percée, l’ennemi va souvent tout essayer pour nous distraire. Le téléphone sonne, l’idée d’un petit pain nous appâte ou nous avons tout à coup soif. Si à ce moment-là nous interrompons notre prière et la reprenons plus tard, nous devrons la recommencer depuis le début, ce qui est très frustrant.

Dieu honore cela, lorsque nous venons à Lui disposés à faire tout ce qu’Il veut et à déposer tout ce qui nous préoccupe, pour venir près de Lui et qu’il nous rencontre.
Souvent nous devons confesser devant lui beaucoup de choses et nous soumettre à une purification. Souvent Dieu utilise nos demandes dans ce but; par exemple nous prions pour nos enfants, et Dieu nous montre que la racine du problème est en nous. Cela ne sera pas toujours facile. Pourtant tous les hommes de la Bible qui avaient faim de Dieu et voulaient le servir, ont été prêts à abandonner beaucoup de choses et à déposer leur vie.

Si nous persévérons dans la prière, nous atteindrons un point où notre prière se transformera et deviendra intense. Elle jaillira de notre esprit et non plus de notre raison. C’est tout notre être qui prie Dieu et les mots jaillissent de nous, la foi sort du plus profond de notre être et Dieu nous inspire comment prier. Nous avons quitté le parvis et avons pénétré dans le sanctuaire.

Le sanctuaire
C’est le lieu de la prêtrise, dont la Bible nous dit que l’on ne sait pas comment prier, mais que le Saint-Esprit vient à notre aide par des soupirs inexprimables (Rom. 8 : 26). C’est là que commence la prière des douleurs de l’enfantement. La prière qui met en éveil des nations. On commence à voir les choses comme Dieu les voit, et on ressent certaines choses comme Dieu les ressent. A ce moment-là notre vision sur les situations et sur les hommes change. Elle n’est plus troublée par nos propres concepts et idées, au contraire nous voyons les choses dans la perspective de Dieu, à la lumière de sa vérité. L’amour de Dieu pour les hommes touche notre coeur et nous crions des profondeurs de notre coeur vers Dieu. Le Saint-Esprit nous dévoile le coeur du Christ et nous ressentons dans la prière l’amour de Dieu, le fardeau et les douleurs pour les perdus. Nous tombons sur notre face et nous gémissons dans des douleurs de l’enfantement, parfois bruyamment, parfois en silence. Cette manière intense de prier résulte de notre total abandon à la volonté de Dieu. Le Saint-Esprit prend en charge la prière et produit des soupirs, des gémissements, une repentance et une intercession telles que nous serions incapables de les produire nous-mêmes.

Parfois nous plaidons pour une situation comme un avocat professionnel et nous nous demandons d’où vient cette facilité d’expression. D’autres fois nous sommes totalement brisés et désemparés, et nous présentons simplement à Dieu Sa Parole. Ou bien, il monte en nous une sainte colère contre les plans de destruction de Satan et nous entrons dans un combat spirituel. Pleins d’agressivité nous renversons, brisons, détruisons et chassons ce que Satan a construit. Lorsque le Saint-Esprit agit par nous de cette manière, nous savons à partir des profondeurs de notre coeur que le Seigneur est avec nous et que nous parlons avec son autorité. Si nous nous humilions, nous établissons une plate-forme pour l’intercession et, de cette plate-forme, nous recevons une autorité pour entrer dans le combat contre les forces spirituelles dans le pays. Même si nous parlons durant deux heures environ, ce n’est pas un monologue, car c’est Dieu qui a mis ses paroles que nous avons dites dans notre coeur. Une profonde repentance, la confession de nos propres fautes et de celles du pays, accompagnées d’intercession pour les hommes, émeuvent le coeur de Dieu, "O Dieu! tu ne dédaignes pas un coeur brisé et contrit" (Ps. 51 : 19).

Une prière authentique se déroule toujours dans le sanctuaire, mais cela ne s’arrête pas là. Parfois le Saint-Esprit se meut si fortement en nous, que nous glissons imperceptiblement dans le Lieu très saint et nous sommes terrassés par la présence de Dieu.

Le Lieu très saint
Cette présence de Dieu sur nous, c’est comme s’il mettait son bras autour de nous et nous enveloppait d’un manteau. Les problèmes sont emportés au loin; Il nous communique une paix indescriptible et une joie qui nous satisfait très profondément. Notre coeur fond et parfois nous pleurons simplement. La fantaisie de Dieu est illimitée, dans la manière dont Il va se manifester à nous et nous rencontrer.

Aucun démon ne peut pénétrer ce lieu. Lorsque Dieu nous parle à cet endroit, nous savons qu’il ne peut s’agir que de Lui. Et si ensuite nous quittons ce lien, sa présence nous accompagne. Elle est en nous et sur nous. C’est comme un feu, et ce feu produit en nous cette prière incessante de la sentinelle. Aucun effort humain, ni aucun enseignement ne peuvent susciter cela.

Plus souvent et plus longtemps nous passons du temps dans le Lieu très saint, plus la présence de Dieu en nous et sur nous demeurera ferme et constante et nous transformera. Le monde, avec ses tentations, deviendra san sans intérêt pour nous. Nous souhaitons ardemment passer du temps dans la présence de Dieu. Et lorsque des hommes sans coeur et pleins de résistance à l’égard de l’Evangile s’approchent de nous, ils fondent. L’aveuglement spirituel disparaît, les chaînes sont brisées, ils sont transformés et écoutent le message. Si, à ce moment-là, ils ne prennent pas de décision et s’éloignent, ils s’endurciront encore plus; cependant si nous prions pour eux, directement ou, dans le secret, une onction peut les accompagner et les transformer.

Si nous désirons apporter ce type de prière dans notre église, cela ne se fera pas en un jour, ni en une semaine ou même un mois; mais si nous persévérons, nous ferons une percée. Une faim spirituelle est la clé pour y parvenir.

Dieu souhaite non seulement agir dans les cultes, les grands rassemblements et les évangélisations, mais encore pénétrer dans nos maisons et dans nos groupes. Il aimerait descendre avec nous dans la rue, et que des signes et des miracles se produisent dans les rues. Mais tout cela commence dans notre petite chambre, là où nous prions. Plus il y a de chrétiens dans une région qui prient de cette manière, plus la couverture de ténèbres spirituelles sera percée et plus la présence de Dieu pourra s’établir, demeurer sur nos maisons et s’étendre finalement sur le voisinage. Si nous prions à travers tout le pays, alors le ciel s’ouvrira et nous serons témoins de la puissance de Dieu dans les paroisses comme dans le pays. Alors des temps viendront où nous marcherons dans les rues et le Saint-Esprit nous poussera à aller vers une personne précise pour lui parler. Il faut donc apprendre à obéir au Saint-Esprit, car c’est à cet instant exact qu’une onction est donnée. Si nous obéissons à Dieu, Il agira et des hommes seront guéris, libérés et amenés dans Son royaume.

Voici un exemple: une chrétienne affamée spirituellement, était malade depuis 16 ans et cherchait intensivement le Seigneur dans la prière, Elle fut touchée par Dieu d’une manière puissante. Un jour, tandis qu’elle vaquait à son travail de couturière, il se produisit un accident de la circulation et un jeune garçon fut tué. L’Esprit de Dieu descendit sur cette femme et une parole de la Bible lui vint à l’esprit: "Le voleur ne vient que pour voler, tuer et détruire; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie et qu’elles l’aient en abondance" (Jean 10 : 10), et elle commença à pleurer. Alors elle alla vers le policier qui se tenait à côté du garçon et elle lui demanda si elle pouvait prier pour ce jeune. Après s’être d’abord moqué d’elle, il lui donna son autorisation. La femme se pencha sur le garçon et se mit à pleurer. Elle ne savait pas comment prier et elle prononça simplement la citation biblique. Le garçon ouvrit les yeux et s’assit, Le policier fut tellement touché qu’il donna sa vie à Jésus. Dieu aimerait utiliser des hommes ordinaires pour se glorifier au travers d’eux.
 
Message tiré de la brochure "Lumière ou ténèbres sur l’Europe" de John Mulinde, Ouganda.

Cette brochure est à disposition au prix de CHF 5.- (+ port) aux adresses suivantes :

Suisse : Campus pour Christ, Eric PECHIN, Aigles ministères, 4, av. de Provence, CH-1007 Lausanne Tél. + 41 -21 626 07 64, Fax + 41 -21 626 08 34

France et Belgique :
aigles.publications@wanadoo.fr
Tél. +33 -0 326 06 48 09, Fax +33 -0 326 86 13 51


Stacks Image 336
2017 © Shekina, Tous droits réservés